La mer et l’oiseau

Au bord de la Mer

Comme le cri d’un oiseau, survolant

Une eau ou l’écume d’une vague

Nous dits que la vie est amère

Orageux est le temps, la vague

Alors d’un silence à terre

Qui vient en nous.

Comme ce goéland muet, au vent

Sait bien que nous irons,

Lui et nous vers l’horizon

Pour dire que l’âme vogue

D’un calme, d’une plume

C’est à nous que vient le tour .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s